jira_darkbluetext_medium

Atlassian vient de lancer Jira 5 et je vais essayer d’introduire les nouveautés et principales améliorations que cette nouvelle version apporte.

Un outil plus social

À l’image de nombreux autres outils (tel qu’Alfresco par exemple) Atlassian a voulu faire de Jira un outil plus orienté vers le partage. Aujourd’hui, on peut amener les utilisateurs à participer en les mentionnant avec un @ à la manière de Twitter (les personnes seront aussitôt notifiées par mail) ou en les alertant directement depuis une demande ou une recherche par le biais d’une nouvelle action de partage. Ces nouvelles fonctionnalités ajoutées à un existant qui permet déjà aux différents acteurs d’être au courant des changements d’état des demandes font de Jira un outil de plus en plus complet en matière d’alertes et de notifications.

Un outil plus connecté

En parallèle à Jira il est courant d’utiliser de nombreux autres outils pour de la documentation (Confluence), des retours client (Get Satisfaction), la gestion des tests (Zephyr) ou autres…
Il est donc intéressant de voir que Jira propose de créer des liens avec un certain nombre d’outils et permet, grâce à sa nouvelle API REST, de créer de nouveaux liens (un article intéressant sur le sujet ici). De plus, de nombreuses informations issues des ces liens peuvent maintenant enrichir les flux d’activité et donc appuyer le côté social de cette nouvelle version.

Autres améliorations

  • JQL se voit amélioré par de nouveaux prédicats tels que CHANGED, FROM, BEFORE…
  • La création et modification des demandes est beaucoup plus rapide grâce à un système de formulaires personnalisés et une fonctionnalité de création à la chaîne.
  • Une meilleure gestion des ressources grâce à un nouveau suivi temporel.
  • … Je n’ai pas encore pu tester moi même Jira 5 mais ils y a sûrement des améliorations intéressantes d’ergonomie et d’administration.

En conclusion, certains pourraient être déçus par cette nouvelle version (ceux qui attendent de la multi-assignation, des sous composants, l’internationalisation des champs personnalisés…) mais les nouvelles API (Java et REST) vont ouvrir de nouvelle possibilités en terme d’intégration avec d’autres outils et rendre le développement de plugins plus simple, rien que pour ça, la migration vaut peut être le coup 🙂

Note : L’annonce de Jira 5 est accompagnée par un changement majeur dans la facturation des licences qui risque de ne pas plaire à tout le monde !!

Publicités